L’Ecoute et la VoixL'Ensemble Vocal Lucien Bass
Dimanche 17 avril 2005, 18h, Crypte de Saint-Gilles
Messe Pange lingua et chansons à 3, 4, 5 et 6 voix de Josquin des Prez

Programme détaillé

Concert du Petit Chœur organisé par le Comité des Orgues de Saint-Gilles

L’abbatiale de Saint-Gilles, construite au XIIe siècle, est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Sa façade est un véritable joyau de l’art roman. L’église supérieure fut partiellement détruite lors des Guerres de Religion (1562-1622) et, en 1650, seule la moitié de l’église sera réparée ; les voûtes seront largement rabaissées (18m au lieu de 25m pour la nef centrale).

La Crypte, dont la construction commença à la fin du XIe siècle, est une vaste église basse longue de 50m et large de 25m, divisée en trois nefs. Ses dimensions lui permettaient de recevoir des foules de pèlerins venus prier sur le tombeau de Saint Gilles, qui fut l’un des quatre plus importants lieux de pèlerinage de la chrétienté médiévale.

Crypte Saint-Gilles - 94.3 ko
Crypte Saint-Gilles
Crypte, côté droit - 95 ko
Crypte, côté droit

La Crypte renferme le sarcophage du saint, redécouvert en 1865 par l’Abbé Goubler. On peut aussi remarquer dans le collatéral sud le plan incliné dit « escalier des Abbés », construit en 1220 et reliant les deux églises, et le tombeau du légat du Pape Innocent III, Pierre de Castelnau, dont l’assassinat en 1208 servit de prétexte à la Croisade contre les Albigeois. A noter également, la présence d’un puits à l’intérieur magnifiquement appareillé.

Imprimer l'article :