L’Ecoute et la VoixL'Ensemble Vocal Lucien Bass
6 avril à Nîmes, 14 avril à Uzès, 8 juin à Sommières : "de Rome à la Baltique, voyage en polyphonies sacrées"
Samedi 6 avril à Nîmes,
Dimanche 14 avril à Uzès,
Samedi 8 juin à Sommière :
-  Missa brevis de Palestrina
-  Gloria Patri de Urmas Sisask (Estonie, XXe siècle)
-  Chants orthodoxes

Concerts a cappella du Grand Chœur :
-  Samedi 6 avril, 20h30 au Petit Temple de Nîmes, rue du Grand Couvent.
-  Dimanche 14 avril, 17h à l’église St Étienne d’Uzès.
-  Samedi 8 juin, 20h30 au temple de Sommières.

Entrée : 15€ / réduction : 10€ / enfants < 12 ans : gratuit

_ Prévente à 10€ pour tous :
-  à Nîmes chez Auday musiques, 31 rue de l’Aspic
-  à Uzès à l’Office de Tourisme, place Albert 1er
-  à Sommières à l’Office du Tourisme.

Giovanni Pierluigi da Palestrina (1525 - 1594)

La Missa Brevis, curieusement dénommée, car substantielle, puissante et achevée, était célèbre du vivant de Palestrina, et fait partie des modèles de composition proposés aux apprentis musiciens durant plus d’un siècle après sa mort. Elle représente ce classicisme épanoui du style Renaissance, inauguré un bon demi siècle plus tôt par Josquin des Prez. Elle est écrite à 4 voix, mais dans l’Agnus Dei conclusif, les sopranos en canon créent une 5ème voix.

Urmas Sisask, estonien né en 1960

Le Gloria Patri est un ensemble de 24 pièces a cappella, toutes basées sur une même gamme de 5 notes "do# - ré - fa# - sol# - la", qui correspond à un mode japonais. Le compositeur en explore toutes les possibilités harmoniques et contrapontiques. Nous en avons choisi cinq pour former un cycle varié au charme séduisant, voire même envoûtant.

Quelques chants orthodoxes bien connus, dont l’Ave Maria de Stravinski, assureront la transition entre ces deux mondes éloignés dans le temps et dans l’espace.

Imprimer l'article :