L’Ecoute et la VoixL'Ensemble Vocal Lucien Bass
Renaissance


Ah si je pouvais deux fois naître
Comme je te servirais mieux


Nous vous attendons pour une renaissance du Grand Chœur !

Une ancienne choriste nous envoie ce délicieux poème de Clément Marot. A qui pensait-elle ? Nous le dédions à notre Grand Chœur, mis en veilleuse après sa rencontre avec le Dieu nommé "Chœurs en Fête", qui se prépare pour de nouvelles aventures.

Plus ne suis ce que j’ai été
Et plus ne saurai jamais l’être
Mon beau printemps et mon été
Ont fait le saut par la fenêtre
Amour tu as été mon maître
Je t’ai servi sur tous les dieux
Ah si je pouvais deux fois naître
Comme je te servirais mieux


Clément Marot

Imprimer l'article :